La méditation comme thérapie

La méditation comme outil thérapeutique

La méditation est un temps consacré à l’intériorité pendant lequel nous laissons de côté, autant que possible, nos préoccupations du quotidien et où nous sommes présent à nous-même.

Au sein de cet espace méditatif, nous allons chercher à calmer nos pensées ce qui permettra à notre esprit de se détendre et à notre corps de se relaxer. Certains appellent cela un espace de non-faire.

Dans le cadre de la thérapie, la pratique de la méditation en cabinet et chez soi instaure un temps de détente régulier qui invite l’esprit et le corps à se détendre profondément. Cet espace favorise la prise de conscience et l’émergence de solutions aux problématiques psychosomatiques.

La récapitulation : méditation issue des techniques chamaniques

Issue des techniques chamaniques toltèques enseignées à Carlos Castaneda par Don Juan (indien Yaki), la récapitulation est une méthode qui consiste à récupérer l’énergie laissée dans le passé lors de traumatismes et événements douloureux.

C’est comme si notre corps énergétique était un puzzle dont on rassemblerai les morceaux éparpillés dans le temps. La récapitulation va combler les « trous ». C’est un processus libérateur et récupérateur d’énergie avec pour objectif de se mettre en situation de réparer son propre être (corps et esprit) des effets dommageables d’un grand nombre de ces événements.

Cette méditation est une démarche puissante qui nécessite une expérience avancée du chemin transpersonnel. Elle se fait en plusieurs étapes : rétrospectives, préparation corporelle, pratiques de respiration spécifique.

La récapitulation est un vrai processus de récupération d’énergie et engendre un nouveau centrage sur notre quotidien et permet d’avancer dans le monde allégé du poids du passé.

Je propose un cycle d’initialisation et un stage intensif

Les méditations actives d’Osho

Les méditations actives ou dynamiques ont été conçues par Osho, maître spirituel indien.

Il a mis au point une variété de méditations à visée cathartique (décharge émotionnelle) afin, selon lui, de libérer le corps et l’esprit du stress du quotidien et des tensions qui y sont associées.

Pendant 1 heure, soit 4 phases distinctes de 15 minutes, nous activons l’énergie progressivement dans notre corps pour finalement inviter plus facilement le silence.

Le corps s’en ressent dès les premières séances et l’espace émotionnel se tranquillise.

Il va de soi que cette pratique s’inscrit dans une régularité nécessaire au lâcher-prise. Il s’agit d’une véritable « hygiène » spirituelle adaptée à notre vie occidentale généralement agitée.